Sous verre absolument !

Afin de le protéger durablement, la mise sous verre du papier est indispensable. Le sujet peut être monté en direct ( le verre est posé directement sur le sujet ), avec un passe-partout (marge cartonnée), ou de façon plus complexe (superposition de cartonnages, plateau, biseau, …). Un large choix de baguettes viendra terminer le cadre.

L’option de poser le verre directement sur le sujet est risquée cependant. Dans le temps, votre sujet peut adhérer au verre et il est parfois impossible de le récupérer au démontage…

De manière générale, on évite donc de poser quoique ce soit directement sur le sujet dans un souci de meilleure conservation.

Avec un biseau ? Si oui, lequel ?

Biseau français, anglais, perroquet, inversé, fantaisies…quelqu’il soit , il s’agit d’une découpe en pente ou droite réalisée dans un carton d’épaisseur variable (contrecollé). Cette pente est ensuite gainée avec le papier de votre choix et ensuite complétée par le passe-partout ou bien peinte. La couleur du biseau peut être identique à celle du passe-partout, elle peut aussi s’en distinguer afin de créer un effet de contraste.

Le biseau a l’avantage d’apporter de la profondeur et de bien isoler l’oeuvre du verre de par son épaisseur.

Enfin il trouve tout son intérêt quand le sujet comporte quelques reliefs et effets de matière.

Biseau anglais ou dit à 45°

Dans l’exemple de l’encadrement ci-dessous, le biseau anglais a été peint dans une teinte de vert irrisé ; un passe-partout blanc vient s’ajouter dessus.

 

Biseau anglais droit suspendu

Biseau français

Biseau anglais + biseau inversé

Dans l’exemple d’encadrement ci-dessous, on fixe le sujet sur un carton dont le biseau à 45° sera inversé puis on ajoute autour un autre biseau, anglais pour le coup . L’effet de profondeur est double !

 

RSS
EMAIL